Londres
ÉP. 2

Londres

 Dans l’escalier mécanique du métro londonien, le bon touriste doit savoir se tasser à droite. Ici, les gens sont pressés, la vie coûte cher, le temps c’est d’l’argent pis y’a une étiquette à suivre. Les flâneurs se cordent donc à droite en s’assurant d’occuper le moins d’espace possible. Les autres dévalent les escaliers par la gauche.  

Il y a neuf ans, moi aussi j’ai couru dans le Underground. C’était pour voir mon père. Il venait d’arriver au Royaume-Uni, me visiter alors que j’étais aux études. Ce jour-là, j’étais la fille la plus heureuse de tout Londres. 

***

Neuf printemps ont passé et me revoici dans ce même métro. Aujourd’hui, il fait soleil et personne ne m’attend nulle part. Je peux marcher à Piccadilly Circus, lire sur un banc de Hyde Park, dépenser trop d’argent dans un resto de Notting Hill ou aller au théâtre dans le West End. Les options qui s’offrent à moi sont infinies et cette liberté me remplit le coeur de joie. Je choisis d’observer les hommes à la station Westminster. Ils sortent du bureau, mais pourraient très bien sortir des pages du photographe The Sartorialist. Ils sont en complets bleus, en trench, en tweed. Sur la tête, des chapeaux; dans la poche, des carrés de soie. L’élégance british à son apogée.

 « Mind the gap, please! »

J’obéis à la voix de l’Underground et regarde où je mets les pieds avant de sauter dans le train en direction de Shoreditch High Street, dans l’est de Londres. Rien à faire des attraits touristiques et des files d’attente. À vouloir tout faire et tout voir, le voyageur finit par tout manquer. Flâner. Voilà mon plan. 

Shoreditch est à Londres ce qu’est le Mile-End à Montréal ou Williamsburg à Brooklyn : le quartier prisé de la faune créative. En sortant du métro, je passe devant le BoxPark, une rangée de boutiques indépendantes installées dans d’anciens conteneurs maritimes. Plus loin, une femme vêtue d’une robe noire architecturale contemple un tableau dans une galerie d’art moderne. Des designers graphiques travaillent sur leur ordinateur dans un café niché dans un vieil entrepôt. Je m’arrête pour luncher au Pizza East London, un spacieux et délicieux restaurant qu’une amie m’avait recommandé avant de partir.

Londres a beaucoup changé depuis que j’étais étudiante : le Tate Modern a un nouveau pavillon, le Millenium Dome est devenu le O2 Arena, des quartiers laissés-pour-compte se sont revitalisés et les murs de Shoreditch, mecque du graffiti, se transforment tels ceux d'un musée à la veille d'une grande exposition. Mais malgré tous ces changements, la course au temps est toujours aussi palpable. 

En rentrant vers ma chambre, je me permets le luxe de me hâter lentement. Car quoiqu’en dise le proverbe, le temps perdu ne se rattrape pas. Le temps, c’est pas comme l’argent. Quand tu le gaspilles, il ne revient pas. 

Sur les toits, les rangées de tuyaux de cheminées me font penser à mon père. Londres me fera toujours penser à lui. C’est ici, la dernière fois que je l’ai vu.

Je m’engouffre dans le Underground et je me tasse à droite. Aujourd’hui, personne ne m’attend. 

musique

Musique

Écouter

Playlist de la semaine : Voix féminines du Royaume-Uni

Une playlist feel good, composée de 24 chansons de femmes britanniques. Des classiques, du pop, de l'électro, du indie, de la soul et du r'n'b. Bonne écoute!

activites

Activités

Lire la suite

Le « Street Art » de Londres

Murales, graffitis, installations et collages épatent le visiteur à chaque coin de rue de Shoreditch. Véritable musée à ciel ouvert, ce quartier de l‘Est de Londres s’est taillé une place de choix dans le milieu du « street art ». 

« Voulez-vous dîner » : le site à essayer absolument pour les gourmands sociables

Quentin avait préparé des gougères, un boeuf bourguignon et un gâteau aux amandes. Moi ? Rien. Quoique j’ai aidé à faire la crème anglaise.

activites

Activités

Lire la suite

Les accents anglais (ou la fois où j’ai rencontré une vedette YouTube)

La première fois que j’ai vu Jake, c’était il y a 3 ans, sur YouTube. Un matin, j’étais tombée sur une vidéo dans laquelle un jeune Britannique du nom de Truseneye92 imitait 24 accents anglais.

musique

Musique

Écouter

4 artistes musicaux en boucle dans mon iPhone

Cette semaine on est à Londres, voici quelques artistes d’ici qui jouent dans mon iPhone (SPOILER : j’aime le hip-hop).

activites

Activités

Lire la suite

Adresse coup de coeur : État libre d'Orange

Enivrez-vous grâce aux senteurs un peu particulières que nous propose cette parfumerie atypique.

L'application à télécharger : Hailo Taxi

Disponible dans 16 villes du monde (depuis peu à Montréal), l’application HAILO facilite le transport en permettant de trouver un taxi en un clic sur son téléphone. 

activites

Activités

Lire la suite

Vidéo : le Tate Modern

Londres : lieu de convergence artistique, soyez témoin de cette effervescence.

Le saviez-vous ?

- Plus de 300 langues sont parlées à Londres, plus que dans toute autre ville du monde. 

- Pour devenir chauffeur de taxi à Londres il faut passer le « Knowledge Test », un examen qui requiert de 2 à 4 ans d’études et pour lequel il faut mémoriser 25 000 rues et 20 000 monuments. 

- Le métro, appelé le London Underground ou le Tube, est le plus long métro du monde, avec plus de 270 stations et 400 km de voies ferrées. Construit en 1863, c’est également le premier métro du monde. 

- Contrairement à la croyance populaire, le Big Ben de Londres n’est pas le nom de la célèbre tour ou même de l’horloge, mais bien de la cloche de 13 tonnes qui se trouve dans la tour, qui elle, s’appelle la St Stephen’s Tower. 

- Jusqu’en 1916, le magasin général Harrods vendait de la cocaïne pure ainsi que de la morphine dans un kit décrit comme « A Welcome Present for Friends at the Front. »

- Le Waterloo Bridge a été construit principalement par des femmes.  

Bonnes adresses Londres

James Smith & Sons

Magasin de parapluies

Hazelwood House, 53 New Oxford Street, London WC1A 1BL, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
Julie Beauchemin

Portobello Road Market

Marché aux puces, au coeur du quartier branché de Notting Hill.

Portobello Rd, London W10 5TE, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par Émilie Blackburn

Tate Modern

Musée d’art contemporain

Bankside, London SE1 9TG, Royaume-Uni ‎

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
Pauline Boisbouvier

Bistrothèque

Restaurant dans un ancien dépôt revisité

23-27 Wadeson Street, London E2 9DR, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
France-Michèle Thomas

Pizza East Shoreditch

Pizzeria

56 Shoreditch High Street, London E1 6JJ, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
France-Michèle Thomas

Ottolenghi Notting Hill

Restaurant

63 Ledbury Road, London W11 2AD, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
France-Michèle Thomas

Victoria and Albert Museum

Musée des arts décoratifs

Cromwell Road, London SW7 2RL, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
France-Michèle Thomas