Lake District
ÉP. 7

Lake District

Je venais à peine de mettre les pieds dans la région du Lake District pour rencontrer un berger que j’avais déniché sur Twitter, que mes pensées se retrouvaient déjà aussi haut que les sommets où ses moutons allaient brouter de l’herbe. 

J’pense que j’veux pu habiter en ville. 

Cette réflexion, je l’avais de plus en plus souvent, et spécifiquement lorsque je me retrouvais en campagne. Mes amis avaient beau se moquer de l’idée (qu’est-ce qu’une fofolle comme moi, ayant vécu en ville toute sa vie et ne sachant rien faire de ses mains, irait foutre dans le bois?), je ne pouvais ignorer le fait que j’éprouvais souvent plus de bonheur en nature que dans le chaos de la ville, où j’avais depuis peu cessé de prétendre que je ne mourrais pas d’ennui, lorsque les gens me parlaient de leur travail, de leur condo et indirectement, de leur place dans la hiérarchie sociale. 


« Tamy! Tu vas m’aider à descendre les moutons de la montagne? Il faut les ramener vers la ferme pour l’hiver. » 

James était plus beau et plus jeune que je me l’imaginais. Physiquement, je ne savais pas à quoi m’attendre, puisqu’il tweete de façon anonyme à ses 25 000 abonnés.

« D’où je viens, les gens ne se concentrent pas tellement sur eux-mêmes, mais plutôt sur la vie en communauté. Twitter, c’est pas pour parler de moi, mais pour partager avec le monde notre culture, l’histoire des moutons Herdwick et de ces terres, que nous travaillons selon les mêmes traditions que nos ancêtres. Je ne suis qu’un narrateur », m’expliqua t-il en marchant dans les collines, jadis habitées par des Vikings. 

http://vimeo.com/92780295

Le soir venu, James me proposa de poser mes bagages dans une roulotte installée dans le garage de la ferme, chose que j’acceptai volontiers. Installée à table avec sa femme et leurs trois jeunes enfants, on partagea de la lasagne, alors que James me montra avec fierté, des photos féériques de ses moutons recouverts de neige. Sa plus grande fille, Bee, venait d’avoir 6 ans et n’aimait pas les moutons et la vie de fermier. Pas plus que je n’aimais le bruit de ville, on dirait. 

***

Dans le confort de mon lit, je lisais William Woodsworth, poète à l’héritage colossal à qui l’on doit la période romantique de la littérature anglaise. Un amoureux de la nature, né dans la région. Un penseur qui a influencé maints concepts reliés au bonheur dans le monde occidental. Avec simplicité et précision, il décrivait les ruisseaux, les collines, les animaux et les nuages de son Lake District natal. 

La nature, pansement spirituel aux dommages psychologiques infligés par la laideur, la congestion, la pollution et la pauvreté des villes. Et l’anxiété. L’anxiété, surtout. Ce mal que je croyais du 21e siècle, mais qui au fond, date de bien plus longtemps encore. 

Au petit matin, je m’étais réveillée sous cinq épaisseurs de couvertures avec une bouillotte d’eau refroidie entre les cuisses. James, en bon fermier, était debout depuis des heures et m’avait déjà préparé un café que j’étais allée boire dans le champ derrière le garage. Je me voyais bien vivre ici. Mais je n’ai pas encore amassé assez de courage pour un changement aussi drastique. 

***

À mon retour à Montréal, je fis donc comme tous mes amis nouvellement adultes : je me suis mise à la recherche d’un condo. 

Peut-être que si je réussis bien ma vie moderne, à travailler jour et nuit pour payer mon cube de béton, je pourrais un jour revenir me panser l’esprit au Lake District. 

musique

Musique

Écouter

Playlist de la semaine : merde, il pleut.

Une playlist pour les jours gris où vous n'avez qu'une envie : traîner au lit. 

activites

Activités

Lire la suite

Toby : Writing to the world

À 5 ans, Toby a commencé à envoyer des lettres à des gens habitant partout dans le monde, leur posant à chacun quelques questions sur le pays où ils vivent. Il reçoit depuis des lettres des quatre coins du monde.

L'application à télécharger : XE Currency

XE Currency est une calculatrice du taux de change. Toujours pratique en voyage, cette application fonctionne même sans accès à Internet. Disponible sur iPhone, iPad, Android, Blackberry, Windows Phone, Firefox OX. 

Adresse coup de coeur : Quilliam Brothers Tea House

Avoir l’embarras du choix : cette expression prend tout son sens au Quilliam Brothers Tea House! Découvrez une multitude de thés différents, tous sélectionnés avec soin par les frères Quilliam.

Le saviez-vous ?

- Le tourisme au Lake District a débuté dès la fin des années 1600, lorsque les visiteurs se sont mis à voyager dans la région pour échapper au smog des villes, et respirer l'air de campagne, bénéfique à leur santé. 

- Le Parc National du Lake District, établi en 1951, est un des 15 parcs nationaux du Royaume-Uni.

- Jusqu'au 19e siècle, les régions éloignées du Lake District étaient perçues comme dangereuses et non-civilisés. 

- Les poètes romantiques, tels que William Wordsworth, puisaient leur inspiration dans ces lieux sauvages, où la majorité des gens avaient peur de s'aventurer.  

- Mr. Bean vient de Newcastle.

- Jimmy Hendrix a été découvert à New York en 1966, par Chas Chandler, un producteur de musique de Newcastle. Plusieurs résidents se souviennent encore de l'avoir vu jouer sur Heaton’s Chillingham Road pour vivre.

- Le High Level Bridge de Newcastle est le premier pont au monde à allier une voie routière et le train. 

Bonnes adresses Lake District

Lake District

Région du Lake District, Parc National

Moot Hall, Market Square, Keswick CA12 5JR, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Quayside

Balade le long des quais

35 Close, Newcastle upon Tyne, Tyne and Wear NE1 3RN, Royaume-Uni

Voir sur la carte

Quilliam Brothers Tea House

Salon de thé

Barras Bridge, Newcastle upon Tyne, Tyne and Wear NE1 7RG, Royaume-Uni

Site web

Voir sur la carte

Proposé par
Emma Guerchon

Dacantus

Restaurant – bar à cocktails

30 – 32 Grey Street, Newcastle Upon Tyne, United Kingdom, NE1 6AE

Site web

Voir sur la carte